FOIRE AUX QUESTIONS
TROUVEZ RAPIDEMENT RÉPONSE À VOS QUESTIONNEMENTS


Q Est-ce que les consultations sont remboursées par mes assurances collectives?

R Nous vous invitons à vérifier quels sont les services professionnels couverts par votre régime d’assurance ainsi que les modalités de remboursement afin de ne pas avoir de surprise.

Les services professionnels d’un travailleur social sont généralement reconnus par les dix compagnies d'assurance les plus importantes au Québec :Croix Bleue, Medavie, Desjardins, Financière Sun Life, Great West, Industrielle-Alliance, La Capitale, Manuvie, RBC, SSQ et Standard Life.


Q Est-ce que vous acceptez les demandes Programmes d’Aide aux Employés (PAE)?
Q Est-ce que vous acceptez les demandes CSST, IVAC ou SAAQ ?

R Certains PAE sont acceptés et certaines personnes me consultent dans le cadre d'un mandat de psychothérapie confié par la CSST, l’IVAC ou la SAAQ. Vous pouvez communiquer avec moi afin de clarifier le mandat et mes disponibilités.


Q Quels modèles théoriques utilisez-vous?

R Il est essentiel de connaître plusieurs approches et d'avoir la créativité d'utiliser celles-ci au moment opportun et en fonction du profil de l'individu rencontré et de ses objectifs visés.

Entre autre, la thérapie cognitivo-comportementale(TCC) est axée sur la modification des attitudes, des habitudes ainsi que des pensées problématiques. Le principe est que si un comportement peut être appris, il peut aussi être désappris. La TCC travaille à solutionner les problèmes actuels et en second lieu, à la compréhension de leur origine dans le passé. En cours de thérapie, le professionnel aidera le client, par différentes techniques, à prendre conscience de ses pensées, ses croyances ainsi que l'impact de ceux-ci sur ses choix de vie et à les remplacer par des jugements et des décisions plus réalistes.


Q Quels sont les buts et les objectifs que vous visez en offrant des services de psychothérapie?

R Le but est d'offrir un traitement psychologique au client afin de favoriser des changements significatifs ou modifier son fonctionnement cognitif, émotionnel, comportemental et/ou relationnel.

Les objectifs sont de rendre l'individu autonome afin qu'il affronte la réalité et ses difficultés de manière adéquate et saine (sans compensation, comportement d'évitement, etc.) et visent à renforcer la confiance de l'individu en ses propres ressources, augmenter ses compétences et encourager le développement de ses responsabilités et ses capacités afin d'optimiser son sentiment de satisfaction de vie.


Q Quelles sont les méthodes et les techniques d’intervention que vous utilisez pour atteindre les buts et les objectifs?

R Les principales méthodes et techniques d'intervention utilisées en psychothérapie sont:
-Évaluation biopsychosociale et plan d'intervention
-Techniques d'Impact
-Intégration par les mouvements oculaires (IMO)
-Désensibilisation systémique
-Modification du comportement
-Agir sur les pensées, la correction cognitive
-Jeux de rôle
-Entrainement aux habiletés sociales
-Psychoéducation


Q Qu’est-ce que l’intégration par les mouvements oculaires (IMO)?

R Je vous invite à consulter le site Académie Impact de madame Danie Beaulieu, docteur en psychologie, afin de connaitre davantage ce qu’est l’IMO. http://www.academieimpact.com/fr/formation-imo

Par ce lien, vous avez accès à l'article:
L’INTÉGRATION PAR LES MOUVEMENTS OCULAIRES : UN CATALYSEUR DE LA CAPACITÉ D’AUTOGUÉRISON DE L’ÊTRE HUMAIN, par Stéphanie Deslauriers et Stéphane Migneault, psychologues.
http://stephanemigneault.com/data/documents/Article-IMO-17_04_2013.pdf


Q Est-ce que le travailleur social peut aussi faire de la médiation familiale?

R La médiation familiale est un mode de résolution de conflits par lequel le travailleur social ayant acquis des connaissances spécifiques aide les parents séparés, ou en processus de séparation, à négocier une entente équitable et viable. En médiation familiale, l’objectif principal des parents – même s’ils ne sont plus des conjoints – est de collaborer au bien-être et au développement optimal des enfants. La médiation familiale vise à permettre aux parents de s’entendre sur :
- la garde des enfants;
- les droits de visites ou de sorties;
- la pension alimentaire versée pour les enfants ou pour un des conjoints;
- le partage du patrimoine familial ou le règlement des intérêts communs des conjoints.

Dans le domaine de la médiation familiale, c’est le médiateur-travailleur social qui est l’expert de la coparentalité. Même après la séparation, les parents devront à certains moments prendre ensemble des décisions concernant les enfants. Même la meilleure entente ne peut tout prévoir et c’est dans ce contexte particulier que le médiateur-travailleur social facilite la capacité des parents à se centrer sur le bien-être de leurs enfants. www.otstcfq.org/nos-professions


Q Quels sont les buts et les objectifs que vous visez en offrant des services de psychothérapie?

R Le but est d'offrir un traitement psychologique au client afin de favoriser des changements significatifs ou modifier son fonctionnement cognitif, émotionnel, comportemental et/ou relationnel.

Les objectifs sont de rendre l'individu autonome afin qu'il affronte la réalité et ses difficultés de manière adéquate et saine (sans compensation, comportement d'évitement, etc.) et visent à renforcer la confiance de l'individu en ses propres ressources, augmenter ses compétences et encourager le développement de ses responsabilités et ses capacités afin d'optimiser son sentiment de satisfaction de vie.


Q Êtes-vous membre de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec?

R Le titre de travailleur social est un titre réservé, il est donc obligatoire d’être membre en règle de l’ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) pour avoir ce titre et est obligatoire pour être en pratique autonome. Nous vous invitons à consulter le répertoire des membres de l’Ordre. www.otstcfq.org


Q Qui sont les T.S.? / Que font-ils?

R Le rôle des travailleurs sociaux est de soutenir et rétablir le fonctionnement social de la personne dans le but de favoriser son développement optimal en interaction avec son environnement. Pour ce faire, ils procèdent à une évaluation, déterminent un plan d’intervention et en assurent la mise en œuvre.

Ainsi, agissant à titre de thérapeutes, consultants ou personnes ressources, les travailleurs sociaux aident les personnes à améliorer leurs conditions de vie. Leur expertise est très précieuse pour les petits groupes de personnes aux prises avec des problèmes communs et qui désirent s’entraider, de même que pour les communautés qui veulent se mobiliser pour relever des défis collectifs.

La Loi 21 (Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines), adoptée le 18 juin 2009, apporte une nouvelle définition du champ d’exercice des travailleurs sociaux. Par ailleurs, elle accorde à certains professionnels la réserve de la pratique d’activités à risque de préjudice. C’est ainsi que les travailleurs sociaux se sont vus réservé neuf activités dont une en exclusivité : l’évaluation psychosociale dans le contexte des régimes de protection, du mandat donné en prévision de l’inaptitude et des autres mesures de protection. http://www.travailsocial.ca/decouvrez-ts.htm


Q De quelle(s) région(s) votre clientèle provient-elle? / Qui vous consulte?

R Ma clientèle provient principalement de la région (Granby et Bromont), mais il n’y a pas de limite territoriale quant à la provenance des clients. Les gens se déplacent des grands centres comme Montréal et Sherbrooke.
Les gens profitent normalement de la route, avant et après la rencontre, comme d’une parenthèse entre le mouvement de la vie quotidienne et la rencontre thérapeutique.

À mon grand bonheur, ma clientèle est variée, les gens consultent seuls, en couple ou en famille et sont autant des femmes que des hommes, jeunes et moins jeunes!

• Enfants - Famille
• Adolescents - Individuel / Adolescents - Famille
• Homme - Femme - Jeune adulte - Adulte - Aîné
• Adultes - Couple


Q Pendant combien de temps vais-je être suivi?

R Il est difficile de prévoir combien de temps se déroule le processus de consultation. Certaines personnes souhaitent avoir des outils de communication ou du soutien à une prise de décision ponctuelle. D’autres désirent solutionner des situations plus complexes ou régler de façon définitive une pensée ou un comportement.

Autant que possible, nous tentons de travailler dans une perspective à court terme (moins de 12 séances). Nous prévoyons une à deux rencontres pour l’évaluation biopsychosociale et le plan d’intervention, quelques rencontres par thème et une rencontre bilan et fermeture du dossier. Dans le cadre du processus thérapeutique, nous prévoyons un bilan de satisfaction et d'évaluation de la situation avant de continuer ou modifier le plan d’intervention établi.


Q Qu’est-ce que le secret professionnel?

R Le secret professionnel ou la confidentialité est l'obligation imposant, entre autres, au travailleur social à ne pas dévoiler les informations privées et nominatives recueillies dans le cadre de ses fonctions. Le secret professionnel est régi par la loi pénale.

Les exceptions principales à cette règle sont: 
- S'il y a un risque imminent pour la vie du client
- S'il y a un risque imminent pour la vie d'une autre personne
- Si le développement d'un enfant est compromis (sévices, abus sexuel ou grave, négligence)

En dehors de ces exceptions, la confidentialité est respectée à moins qu'une autorisation écrite ne soit donnée au travailleur social par le client. Cette autorisation pourrait servir, par exemple, à discuter avec le médecin de famille ou d'autres professionnels qui sont concernés auprès du client et peut ainsi favoriser la collaboration et la compréhension des difficultés vécues. Avant un échange d’information entre professionnels et ce malgré l’autorisation plusieurs règles sont à respecter. Parlez-en avec le professionnel d’abord et assurez-vous de signer l’autorisation de transfert d’information et le document de consentement éclairé.



Isabelle Potvin | Travailleuse sociale • Psychothérapeute • Médiatrice familiale | isabellepotvin@gmail.com | © Isabelle Potvin 2010 | Graphisme image de marque : agrumesdesign | Conception / design graphique site web: Genevieve Patoine